Infos Pratiques

Mis à jour le 09/03/2017

Préparer sa consultation

Les consultations ont lieu les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi.

Le docteur Réfabert est (le plus souvent) ponctuel. Il est conseillé d’arriver 5 minutes avant. N’oubliez pas d’apporter tous les examens en votre possession : radio de thorax, scanner du thorax, exploration fonctionnelles respiratoires, tests allergologiques, résultats de prise de sang, etc…

Documents à remplir avant une consultation :

Vous trouverez ces documents en téléchargement à gauche de cette page.

Médicaments à ne pas prendre avant des tests allergologiques

Dans la semaine qui précède les tests allergologiques, il est souhaitable de ne pas avoir pris d’antihistaminique antiallergique

Liste des médicaments à stopper avant les tests :

–  Arrêt au moins 2 jours avant : anxiolytiques, somnifères, codéine, corticoïdes.

–  Arrêt au moins 4 jours avant : zyrtec, cétirizine, clarityne, xyzall, virlix, telfast, mizollen, tinset, primalan, kestin.

–  Arrêt au moins 7 jours avant : aerius, polaramine, célestamine, corticoïdes topiques.

–  Arrêt au moins 3 semaines avant : zaditen.

Attention ces médicaments sont souvent présents dans les médicaments contre la toux.

Médicaments à ne pas prendre avant des épreuves fonctionnelles respiratoires :

Sauf indication contraire de votre médecin, le traitement de fond peut être pris avant l’examen.

Les bronchodilatateurs inhalés de courte durée d’action (type Ventoline, Bricanyl, Airomir, Ventilastin, etc…) ne doivent pas (si possible) être pris dans les 4 heures qui précèdent l’examen.

Consignes avant de consulter pour un enregistrement polygraphique et polysomnographique du sommeil :

La polysomnographie est un examen indolore et non invasif consistant à enregistrer le sommeil et la respiration.

Indications : Syndrome d’apnées du sommeil et troubles non respiratoires du sommeil (hypersomnie, troubles du rythme veille-sommeil) Il n’existe pas de contre-indication à cet examen. Le traitement médical habituel peut, le cas échéant, être poursuivi.

Le dispositif se compose d’un enregistreur polysomnographe pour recueillir les données et de capteurs qui mesurent les paramètres respiratoires et neurologiques pendant le sommeil. L’analyse de ces signaux permettent de connaître la respiration et « l’architecture » du sommeil (son organisation, la quantité des différents stades et nombres de cycles de sommeil, leur délai d’apparition).

Déroulement : Lors de votre venue au cabinet médical, un rendez vous sera pris afin qu’un technicien vienne, un soir, à votre domicile poser les capteurs sur l’enfant. Il sera impossible de doucher votre enfant après la pose de l’appareil. Le technicien reviendra au domicile le lendemain matin pour enlever les capteurs et récupérer l’appareil. Le résultat de l’examen sera donné 7 à 15 jours plus tard (le temps d’analyser les 9 à 10 heures d’enregistrement) à l’occasion d’une nouvelle consultation. Il vous est donc demandé de prendre 2 rendez vous à 3-4 semaines d’intervalle

Précautions avant l’examen : Afin d’assurer la bonne qualité de l’examen, il est demandé de respecter les précautions suivantes :

  • Pas de produits cosmétiques sur le visage
  • Pas de gel dans les cheveux
  • Pas de perruque cousue
  • Pas de vernis à ongles ou ongles américains
  • Pas de bijoux autour du cou
  • Que l’enfant ait pris sa douche avant l’examen

Effet indésirable : Possible allergie au sparadrap maintenant les lunettes nasales au niveau du visage. Il faut donc signaler tout épisode allergique antérieur.

×