Mis à jour le 29/09/2014

Pourquoi arrêter de fumer ?

Qu’est-ce qu’on gagne à arrêter de fumer ?

L’arrêt du tabac, s’il est difficile réserve souvent de bonnes surprises. Quelle que soit la quantité de tabac consommé et même si on a fumé très longtemps il n’est jamais trop tard pour arrêter et les bénéfices de l’arrêt du tabac sont quasi immédiats.

  • 20 minutes après la dernière cigarette la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales
  • 8 heures après la dernière cigarette la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale.
  • 24 après la dernière cigarette le risque d’infarctus diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.
  • 48 heures après la dernière cigarette le goût et l’odorat s’améliorent. Les terminaisons nerveuses du goût commencent à repousser.
  • 72 heures après la dernière cigarette Respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.
  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette. La toux et la fatigue diminuent. On marche plus facilement.
  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette les cils bronchiques repoussent On est de moins en moins essoufflé.
  • 1 an après la dernière cigarette le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui du non-fumeur.
  • 5 ans après la dernière cigarette le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.
  • 10 à 15 ans après la dernière cigarette l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

Quels sont les risques liés aux tabagisme ?

  • Les cancers Les goudrons contenus dans la fumée sont les principales substances responsables des cancers liés au tabagisme. Un cancer sur 3 est lié au tabac. Le plus fréquent est celui du poumon, dont 90 % des cas sont lié au tabagisme actif. Mais d’autres cancers sont également causés par le tabac : gorge, bouche, lèvres, pancréas, rein, vessie.
  • Maladies cardio-vasculaires Le tabac est une des principaux facteurs responsable de – Infarctus du myocarde – Accidents vasculaires cérébraux – Artérite des membres inférieurs – Hypertension artérielle – Trouble de l’érection (le tabac diminue le débit sanguin dans les organes sexuels)
  • Bronchite chronique et insuffisance respiratoire sont actuellement principalement liées au tabagisme.

Combien de personnes meurent a cause du tabac ?

En France le tabac tue environ 73 000 personnes chaque année. C’est la première cause de mortalité qui pourrait être évité. En moyenne un fumeur sur deux meurt prématurément à cause du tabac, dont la moitié d’entre eux entre 35 et 69 ans. En moyenne le tabagisme fait perdre 20 ans d’espérence de vie.

A partir de combien de cigarettes par jour y a-t-il un risque pour la santé ?

Le tabagisme présente des risques quelles que soient la durée et la quantité fumée

Quels sont les dangers du tabac pendant la grossesse ?

Fumer pendant la grossesse comporte de nombreux risques :

  • Les femmes fumeuses ont deux fois plus de risques de faire une grossesse extra-utérine, c’est-à-dire que le fœtus ne s’implante pas au bon endroit ;
  • Le risque de faire une fausse couche en début de grossesse est trois fois plus grand ;
  • Le tabagisme est une cause d’accouchement prématuré.

L’idéal est de s’arrêter avant d’être enceinte. Si cela n’a pas pu se faire, l’arrêt sera toujours bénéfique à n’importe quel moment de la grossesse. Il n’est donc jamais trop tard pour arrêter de fumer.

 

Pourquoi le tabagisme passif est-il toxique ?

Le tabagisme passif consiste à respirer, de façon involontaire la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs. La fumée est extrèmement toxique pour le fumeur mais elle l’est également pour le non-fumeur.Elle peut provoquer des maladies respiratoires ou augmenter le risque de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

 

Fait-on des économies en arrêtant de fumer ?

Oui l’arrêt du tabac permet de faire des économies même en comptant les frais liés au sevrage. Pour vous aider à arrêter de fumer.

L’Assurance Maladie vous accompagne dans l’arrêt du tabac. Elle prend en charge, sur prescription médicale établie par un médecin ou une sage-femme, les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhalateur… ) à hauteur de 50 € par année civile et par bénéficiaire. Pour femmes enceintes, ce montant est porté à 150 € depuis le 1er septembre 20111. Pour en savoir sur les montants remboursés plus rendez vous sur le site de l’assurance maladie, à la rubrique « prévention santé ».

Après les quelques mois de traitements, le calcul est simple : pour un paquet par jour qui coûte 7 euros, un ancien fumeur économise environ 2600 euros chaque année.

RÉFÉRENCES
  1. ameli.fr – L’arrêt du tabac : une prise en charge des substituts nicotiniques. at <http://www.ameli.fr/assures/prevention-sante/l-arret-du-tabac.php>
×