Maladies / Patients

Mis à jour le 29/09/2014

Comment utiliser son inhalateur ?

Comment utiliser un autohaler, un novolizer?

L’inhalation déclenche automatiquement la libération d’une bouffée de médicament, ce qui permet de surmonter la difficulté de coordination entre l’inspiration lente et le déclenchement de l’aérosol doseur classique.

Ôter le capuchon
et
Soulever le levier, l’appareil en position verticale
Bien agiter l’autohaler
et
Expirer profondément et lentement par la bouche

Tenir l’embout de l’autohaler dans la bouche en fermant bien les lèvres autour
et
Inspirer lentement et profondément par la bouche. La bouffée est libérée automatiquement.

Retenir sa respiration pendant au minimum 5 secondes

Après chaque bouffée, rebaisser le levier et secouer de nouveau

Astuce : pour savoir si l’aérosol contient encore du médicament on peut soit agiter la cartouche contre son oreille : on doit percevoir le mouvement du liquide, soit la mettre dans de l’eau pour vérifier qu’elle ne flotte pas (pour accéder à la cartouche il faut dévisser l’autohaler). La cartouche est vide quand elle flotte horizontalement.

Pour les enfants, les autohalers disponibles sont le Qvar® (Béclométasone) pour l’anti-inflammatoire, et l’Airomir® pour le bronchodilatateur.

Comment utiliser un aérosol doseur avec chambre d’inhalation pour nourrisson ?

Retirer le capuchon de l’aérosol doseur  
et
Bien agiter l’aérosol
Insérer l’embout de l’aérosol dans l’extrémité ouverte de la chambre
Appliquer le masque facial sur le nez et la bouche de l’enfant de façon étanche
Appuyer sur la cartouche pour libérer une (une seule) bouffée à l’intérieur de la chambre d’inhalation
Laisser l’enfant respirer 5 fois (pour les petites chambres type aerochamber ) 10 fois (pour les grande chambre type babyahler) dans l’appareil pour permettre l’absorption du médicament

Laver le visage de l’enfant à l’eau douce et donner à boire.

Si une deuxième bouffée est nécessaire il faut secouer de nouveau le spray.

Astuce : pour savoir si l’aérosol contient encore du médicament on peut soit agiter la cartouche contre son oreille : on doit percevoir le mouvement du liquide, soit la mettre dans de l’eau pour vérifier qu’elle ne flotte pas. La cartouche est vide quand elle flotte horizontalement.

Comment utiliser un aérosol doseur avec chambre d’inhalation pour enfant d’âge scolaire ?

Retirer le capuchon de l’aérosol doseur
et
Bien agiter l’aérosol
Insérer l’embout de l’aérosol dans l’extrémité ouverte de la chambre
Tenir l’embout de la chambre d’inhalation dans la bouche en fermant bien les lèvres autour
Appuyer sur la cartouche pour libérer une bouffée à l’intérieur de la chambre d’inhalation
Inspirer 5 fois lentement et profondément par la bouche, en faisant bien attention de ne pas respirer par le nez. En cas de doute demander à l’enfant de se pincer le nez.
Si une deuxième bouffée est nécessaire il faut secouer de nouveau le spray.

Astuce : pour savoir si l’aérosol contient encore du médicament on peut soit agiter la cartouche contre son oreille : on doit percevoir le mouvement du liquide, soit la mettre dans de l’eau pour vérifier qu’elle ne flotte pas. La cartouche est vide quand elle flotte horizontalement.

Comment utiliser un aérosol doseur sans chambre d’inhalation ?

Retirer le capuchon
et
Bien agiter l’aérosol

Expirer profondément et lentement par la bouche

Tenir l’embout de l’aérosol dans la bouche en fermant bien les lèvres autour
et
Appuyer sur la cartouche pour libérer une bouffée tout en inspirant lentement et profondément par la bouche
Retenir sa respiration pendant au minimum 5 secondes
Si une deuxième bouffée est nécessaire il faut secouer de nouveau le spray.

Astuce : pour savoir si l’aérosol contient encore du médicament on peut soit agiter la cartouche contre son oreille : on doit percevoir le mouvement du liquide, soit la mettre dans de l’eau pour vérifier qu’elle ne flotte pas. La cartouche est vide quand elle flotte horizontalement.

Cependant les enfants n’arrivent pas toujours à les utiliser efficacement et ils peuvent laisser échapper le médicament par le haut. En l’absence d’une bonne technique d’inhalation l’enfant et ses parents risquent de penser que le traitement n’est pas efficace. En cas de difficulté insurmontable, une technique d’inhalation activée par l’inspiration (chambre d’inhalation, autohaler, inhalateur de poudre) doit être utilisée.

Comment utiliser un Diskus ?

Ouvrir en faisant pivoter le couvercle
Pousser le levier le plus loin possible jusqu’à entendre un déclic
Expirer profondément par la bouche
Tenir l’embout buccal dans la bouche en fermant bien les lèvres autour
et
Inspirer rapidement et à fond par la bouche
Maintenir sa respiration au minimum pendant 5 secondes
Refermer le couvercle

Attention : pour vérifier si le Diskus n’est pas vide, vérifier que le compte dose n’est pas à 0.

Comment utiliser un turbuhaler ?

Il est utilisable à partir de 5 ans, aussi bien pour l’inhalation d’un traitement (Bricanyl) que pour un traitement de fond (Pulmicort ou Symbicort). La dose est chargée en tournant dans les 2 sens la mollette. Si les enfants s’inquiètent de ne rien sentir lors de l’inhalation du Pulmicort turbuhaler il faut les rassurer : cette impression est normale car la poudre du turbuhaler est très fine.

Ôter le capuchon

Tenir le turbuhaler verticalement et tourner la mollette vers la droite puis vers la gauche jusqu’à entendre un clic

Expirer profondément par la bouche

Tenir l’embout buccal dans la bouche en fermant bien les lèvres autour
et
Inspirer rapidement et à fond par la bouche
Bloquer sa respiration 5 secondes
Souffler hors de l'appareil avant de reprendre éventuellement une dose.

Attention : pour vérifier que le Turbuhaler n’est pas vide, vérifier que l’indicateur de doses restantes est blanc. Quand une marque rouge apparaît, il reste 20 doses. Quand il est totalement rouge, il est vide.

×