Maladies / Patients

Mis à jour le 06/12/2014

Conseils pour les enfants à risque de devenir allergiques

Au cours de la grossesse il n’y a aucune justification à un régime d’exclusion, à l’exception de l’arachide.

L’allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois est recommandé.

  • Au cours de l’allaitement, l’éviction systématique de l’arachide est recommandée. Les autres évictions alimentaires sont discutées au cas par cas en fonction de l’histoire familiale.
  • S’il est nécessaire de compléter l’allaitement maternel, une formule Hypoallergénique d’efficacité démontrée doit être utilisée.

A défaut d’allaitement maternel :

  • Il est recommandé d’utiliser une formule Hypoallergénique d’efficacité démontrée. Cette formule Hypoallergénique est utilisée de manière exclusive jusqu’à l’âge de 6 mois.
  • L’utilisation de formules extensivement hydrolysées n’est pas justifiée. Leur prescription peut cependant être discutée dans certains cas particulier.
  • Il n’est pas recommandé d’utiliser une préparation à base de protéine de soja pour prévenir la survenue d’allergie.

La diversification alimentaire ne doit pas être débutée avant l’âge de 6 mois.

  • Pour les aliments à fort pouvoir allergénique (kiwi, céleri, arachide, fruits à coque, crustacés) l’introduction doit être retardée au delà d’un an. En revanche l’introduction de l’œuf et du poisson peut être envisagée au cours de second semestre.
  • En l’état actuel des connaissances l’administration de probiotiques, de prébiotiques ou d’acide gras n-3 ne fait pas l’objet de recommandations pour prévenir l’allergie.
RÉFÉRENCES

Pr C. Dupont. Présentation orale, Congrès  de la Société Française Pédiatrique de Pneumologie et d’Allergologie. Maison de la chimie. Novembre 2014.

×